Sur le Web, ces 30 derniers jours

vendredi 15 septembre 2017

  • Nuit Européenne des Chercheurs - Science is wonder-ful
    Participez à la célébration pour marquer les 100.000 chercheurs financés ces 20 dernières années par notre programme. Le but de la Nuit Européenne des Chercheurs est de rapprocher les citoyens de la science et d'encourager les jeunes à entamer une carrière dans la recherche. Venez tester, venez découvrir, venez jouer! L’entrée est gratuite! On vous y attend nombreux ! Les écoles qui souhaitent venir en bus (payé par la Commission) peuvent en faire la demande rapidement à: http://sciencewonderful.onetec.eu/ Toute l’info utile http://ec.europa.eu/msca/science-is-wonderful Suivez-nous sur Facebook et twitter: Marie.Curie.Actions #MSCAnight #europeanresearchersnight @MSCActions @Parlamentarium

  • Après-midi des Enseignants à l'Abbaye de Villers-la-Ville
    Cette année, l'Abbaye vous propose une nouvelle activité de découverte « Au fil de l'eau », et une série d'ateliers créatifs pour petits et grands.   Par ailleurs, du 9 décembre 2017 au 15 avril 2018, nous accueillons l'exposition « Les folles machines de Léonard de Vinci», une série de maquettes et de panneaux retraçant l'œuvre d'ingénieur du grand génie de la Renaissance. L'occasion de s'interroger avec vos élèves sur l';apport de la créativité de cet homme et de son époque, en regard de notre société souvent tournée vers l'efficacité et la rentabilité. Envie de découvrir toutes nos activités et de passer une belle après-midi en famille? Alors, rendez-vous le Dimanche 1er octobre, à 14h : Portes Ouvertes pour les enseignants et leur famille Au programme :   À 14h : un parcours animé pour explorer l’Abbaye en s’amusant. À 16h : un atelier blason et un goûter pour tout se raconter ! Réservations indispensables pour le 28/09 :  Bastiane Meurice –Service pédagogique- rue de l’abbaye, 55 à 1495 Villers-la-Ville –tél. 071/880 996 –fax : 071/ 876 502 –bastiane.meurice@villers.be

  • Enseignement de promotion sociale: ce qui change pour la rentrée scolaire 2017-2018

mercredi 13 septembre 2017

  • Décolâge ! enquête PISA en Flandres et Wallonie-Bruxelles - capsules vidéo
    L’un des principaux constats de cette recherche porte sur la persistance d’une ségrégation importante des élèves, particulièrement sur base de leurs performances scolaires. Les élèves issus de milieux défavorisés sont ainsi doublement victimes puisqu’en plus de subir l’effet négatif de leur origine, ils ont tendance à fréquenter une école qui les fera moins progresser. Or, une faible ségrégation scolaire n’est pas incompatible avec une efficacité accrue. Lien ves la page : http://enseignement.be/index.php?page=28041&navi=4509

mardi 12 septembre 2017

  • Formation pour les enseignants débutants
    Vous débutez dans l'enseignement, un beau défi vous tend les bras. L'IFC vous propose de poser les questions qui vous préoccupent en ce début de carrière et de trouver des informations, des ressources, voire des premières réponses. Durant cette journée, vous aurez l'occasion de rencontrer des collègues, des membres du Service général de l'Inspection, des membres de l'Administration générale de l'Enseignement et des formateurs de l'IFC. Des ateliers thématiques seront organisés en matinée et l'après-midi.  Plus d'info et inscription sur www.ifc.cfwb.be/ensdebutants

  • Formulaire de déclaration volontaire des implantations dans le cadre des cours RLMO, CPC et de maintien de l’emploi dans le cadre des mesures transitoires (année scolaire 2017/2018)
    Pour remplir ce formulaire vous aurez besoin de : - votre matricule; - le code postal des implantations de vos attributions; - les numéros FASE IMPLANTATION correspondants à ces implantations (si ce numéro ne vous est pas connu, il peut être obtenu auprès de votre Direction ou Pouvoir Organisateur en précisant bien que vous avez besoin du numéro FASE de l'implantation).

  • Une table ronde sur "les fake news" pour lancer la Quinzaine de l'éducation aux médias
    Le thème, « INFORMER, S’INFORMER : DÉSINFORMATION & FAKE NEWS » sera au cœur de ce débat, de cette journée consacrée à l'éducation aux médias mais aussi pendant toute la durée de la Quinzaine. Pendant 15 jours, le public pourra découvrir diverses initiatives et activités (éducatives, informatives, ludiques) organisées par des collectivités, des écoles ou toute autre institution impliquée dans l'éducation aux médias ("les opérateurs"), en Wallonie et à Bruxelles. Des professionnels de haut vol pour mieux comprendre... Un débat placé sous la houlette de Georges Lauwerijs, avec la participation des spécialistes des médias : Aurore Van de Winkel (Université Catholique de Louvain), Julien Lecomte (Université de la Paix), Muriel Hanot (Conseil de déontologie journalistique), Nicolas Vanderbiest (Université Catholique de Louvain), et Nicolas Becquet (Université Catholique de Louvain). Mercredi 18 octobre 2017 de 11h à 12h30 au salon de l’éducation à Charleroi. contact: contact@csem.be Un sujet très actuel pour la Quinzaine de l’Éducation aux médias. « Fake news » est une expression souvent utilisée. Mais que trouve-t-on derrière ce terme qui provoque tant d’émoi dans les bulles médiatiques et les réseaux sociaux ? Le phénomène des fausses informations est en pleine expansion. Plus que jamais, il est nécessaire d’être vigilant face aux informations quand celles-ci peuvent avoir pour objectif de tromper ou de manipuler. Face à leur diffusion massive sur les réseaux sociaux, il est important d’adopter une attitude critique pour ne pas se laisser piéger LA SUITE DU PROGRAMME DU 18 OCTOBRE Mise à l’honneur des projets des écoles L'après-midi, toujours au salon de l'éducation, les équipes éducatives du fondamental et du secondaire, sélectionnées dans le cadre de l'Appel à projet, présenteront leur projet d'éducation aux médias. La journée se clôturera par une remise officielle des plaques « Écoles lauréates 2016-2017 en éducation aux médias » en présence de Mme la Ministre de l’enseignement obligatoire ou de son représentant APPEL AUX OPERATEURS : il est encore possible d’inscrire une activité dans le programme de la Quinzaine de l’éducation aux médias ! Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site : www.quinzaineeducationauxmedias.be www.csem.be   www.facebook.com/15eam www.twitter.com/QuinzaineEAM Le CSEM : Le Conseil Supérieur de l’éducation aux médias a pour mission de : « Promouvoir l’éducation aux médias et de favoriser l’échange d’informations et la coopération entre tous les acteurs et organismes concernés par l’éducation aux médias en Communauté française (…). De stimuler et d’articuler entre eux les initiatives, actions, expériences, outils pédagogiques, recherches ou évaluations susceptibles de promouvoir l’éducation aux médias et de garantir leur cohérence avec le décret missions et l’ensemble des normes en vigueur en Communauté française » (art. 4, 1° et 4° du décret du 5 juin 2008 portant sur la création du Conseil supérieur de l’éducation aux médias).

  • Journée européenne à destination des professeurs de promotion sociale
    Programme de la journée du 5 octobre 2017: 9.30 - 10.00  Arrival  and welcome coffee 10.00 - 11.15 Welcome by the event organizers and a representative of the European Commission (tbc) Key note speakers Maxime Heutz Google’s Age Engage program teaches grandparents how to use the Internet. Seniors very often have largely missed out on the World Wide Web. There’s no reason though why seniors can’t begin picking up basic skills. Think using email, search engines, getting directions, etc. This is where Google comes in with its Age Engage program. The program provides free Internet classes to combat low Internet literacy in the older population.  Maurice De Greef How to reach ‘unreachable’ vulnerable adults with adult education? Adult education is needed for upskilling low-skilled and illiterate learners and to increase their possibilities for social inclusion and reintegration into the labor market. But the major issue is that it is still hard to reach these potential learners. New studies show what most successful ways in reaching vulnerable adults are. Take the opportunity to improve your daily work and to become successful in reaching unreachable vulnerable adults. Introduction to the workshops 11.15 – 12.30 Workshops Workshop 'LEK-AE module 'Adult education and journalism' in Dutch (Maurice De Greef / Karine Nicolay) Workshop 'Flemish Teacher of Dutch of the year 2017, Tamara Stojakovic(link is external)'  Workshop 'LEK-AE module 'Adult education and journalism' in French (Michèle Mombeek) Workshop in French: 'Badges numériques comme outil de reconnaissance et de valorisation des compétences' (FormaForm) Workshop 'LEK-AE module 'Adult education and journalism' in German (Raffaela Kirer / Chantal Pierlot) Workshop in German: to be confirmed 12.30 - 13.30 Lunch 13.30 - 14.45 Workshops (repeated) 15.00 -  16.15 Alexis Roelandt, coordinator of Partenariats EDUCAM  'Recognition and validation of learning outcomes acquired via non-formal/informal learning' Koen Timmers finalist of the Global Teacher Prize in 2016. 'CARE, a special educational approach' 16.15 Closing of the day - Reception / Celebration of the teachers 17.00 End Lieu : Bip - Rue Royale 2-4, 1000 Bruxelles Infos : https://ec.europa.eu/epale/fr/node/37627

lundi 11 septembre 2017

  • 10 questions sur la crise économique en Europe - nouvelle édition
    Ce dossier pédagogique, réalisé par la Représentation de la Commission européenne en Belgique et destiné au 3e cycle de l'enseignement secondaire supérieur, tente de répondre à ces questions d'actualité et aborde des concepts économiques souvent complexes. Des graphiques, schémas et tableaux illustrent les concepts développés pour une meilleure clarté. Enfin, pour les enseignants qui désirent en savoir plus, le dossier est suivi d'un glossaire et de fiches détaillées. Des exemplaires sont à disposition des écoles sur demande auprès de COMM-REP-BRU-PUBLICATIONS@ec.europa.eu Téléchargement sur le site ci-dessous. http://ec.europa.eu/belgium/education/publications_fr

  • Colloque " Dysphasie : quand le langage Dys-joncte. Que dire ? Que faire ?"
    Le programme de cette matinée 8h30-9h00 : Accueil des participants. 9h00-9h15 : Accueil et présentation de la matinée par Monsieur Patrick Adam (Président du collège provincial, Député en charge du Pôle Culture, Accompagnement, Enseignement et Formation). 9h15-10h30 : Conférence introductive de présentation de la Dysphasie par Mme Catherine Labasse (Logopède - formatrice CECP). 10h45-11h45 : Atelier (à choisir lors de l’inscription). 11h45-12h00 : Pause 12h00-13h00 : Atelier (à choisir lors de l’inscription). 13h00-13h15 : Mot de clôture de la matinée. 13h15 : Repas de clôture et accès aux stands de la Bibliothèque Provinciale de Marche (Présentation d'une bibliographie sélective d'ouvrages du catalogue) et de l'APEAD (Association de Parents d'Enfants Aphasiques ou Dysphasiques) L'événement est gratuit, inscription obligatoire en précisant vos choix d'atelier (cf. folder) auprès de M. Sébastien BALON à l'adresse : s.balon@province.luxembourg.be Renseignements complémentaires au 0497/51.72.56.

mardi 5 septembre 2017

  • eTwinning - Remise de prix 2016-2017
    Nous avons le plaisir d’inviter deux représentants de votre établissement scolaire (un membre de la direction et / ou un enseignant) à assister à la remise de prix eTwinning pour les 3 communautés de Belgique. Cette cérémonie aura lieu le mercredi 11 octobre à partir de 13h à la Bibliothèque Royale de Belgique (Boulevard de l’Empereur, 2 à 1000 Bruxelles).    La cérémonie sera l’occasion pour vous de découvrir - ou de redécouvrir - le programme eTwinning et d’entendre ce que ces projets numériques collaboratifs européens apportent aux écoles, aux enseignants et aux élèves. Vous aurez également l’occasion de découvrir concrètement les projets eTwinning et de rencontrer leurs acteurs (enseignants et élèves) en participant à la foire de projets où une vingtaine de projets lauréats du concours seront représentés. La journée se terminera par un moment d’échange informel pendant le cocktail de clôture sur la terrasse. INSCRIPTION (2 membres par établissement) : http://bit.ly/etwinningawards2017registration

  • Conférence: L'éducation des adultes en Belgique francophone
    Programme de la conférence 9h00 : Accueil café 9h30 : Introduction de la journée par Monsieur Jean-Pierre Hubin, Administrateur général de l’Administration générale de l’Enseignement – Président du Comité de Concertation Enseignement - Formation 9h40 : Présentation du cadre européen : Agenda de l’apprentissage des adultes et parcours de renforcement des compétences 10h00 : Exemple de bonnes pratiques au niveau européen 10h40 : Pause café 11h10 : Exemple de bonnes pratiques au niveau européen 11h50 : Utilisation de l’Article 8 (Reconnaissance des capacités acquises) de l’Enseignement de Promotion sociale : résultats de l’enquête menée par Xavier Rosy du BIEF 12h30 : Lunch 13h45 : "Les NEET’s et les chômeurs de longue durée : présentation d'enseignements quantitatifs et qualitatifs. Extraits d'un projet mené par la coordination nationale de ReferNet Belgique. Par Isabelle Allinckx et David Monico, Bruxelles Formation" 14h00 : Table ronde autour de projets mis en place en Belgique francophone pour les publics dits « fragilisés » : Projet Alphaval par Pascale Kempinaire Projet « Plateforme citoyenne » pour les migrants par Nathalie Dupont Projet NEET’s, collaboration entre l’Enseignement de Promotion Sociale et 5 CPAS de Bruxelles par Karine Cambria et Fanny Gossuin Projet NEET’s de l’Instance Bassin Enseignement Formation Emploi de Liège Autres projets en attente de confirmation 16h00 : Clôture de la journée Pour vous inscrire, cliquez ici

  • Aller au-delà de la ségrégation scolaire
     La ségrégation scolaire reste le principal obstacle à l'égalité des chances pour les élèves défavorisés et / ou d'origine immigrée C'est le constat majeur posé dans l’analyse des résultats des élèves néerlandophones et francophones aux tests PISA 2015 effectuée par le Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Égalité (GERME – ULB) à la demande de la Fondation Roi Baudouin. Un outil vidéo aide à comprendre les mécanismes et les conséquences de cette ségrégation. Organisés depuis 2000 par l’OCDE, les tests PISA (*) montrent à intervalles réguliers que l’enseignement est très inégalitaire en Belgique. La dernière analyse du GERME met une nouvelle fois en évidence le poids des origines socio-économiques et du parcours migratoire des élèves dans leurs faibles performances, des facteurs plus pénalisants en Belgique que dans les autres pays. L’un des constats les plus dérangeants de cette recherche est que la Flandre et la Fédération Wallonie-Bruxelles ne semblent pas arriver à aller au-delà du constat pour combattre ce mal structurel qui fait que les élèves défavorisés et ceux issus de l’immigration subissent un double handicap : en plus des obstacles dus à leur origine, ils se retrouvent concentrés dans des écoles qui ne les font pas progresser. Une capsule vidéo, réalisée à l’occasion de la publication de l’étude, démonte de manière très claire les mécanismes et les conséquences de la ségrégation sur le parcours des élèves. Elle permet de mieux comprendre les raisons pour lesquelles il est urgent d'instaurer une qualité équivalente dans toutes les écoles et d'y assurer une plus grande mixité. Les comparaisons internationales montrent d'ailleurs qu’il est possible d’offrir un enseignement qui accorde un accès plus égalitaire aux élèves issus de milieux socio-économiques et culturels différents, tout en maintenant un niveau de performance élevée. La Fondation Roi Baudouin et le GERME ont été parmi les premiers à mettre en évidence les résultats de cette ségrégation sur le parcours des enfants d'origine immigrée. Si la situation a tendance à s'améliorer, les conséquences de cette ségrégation sur cette population restent catastrophiques. (*) Le " Program for International Student Assessment » évalue, tous les trois ans et dans 72 pays, les connaissances et les compétences des élèves de 15 ans dans un certain nombre de matières. Regardez la capsule vidéo (2min40) Retrouvez un résumé des chiffres et des données de l’étude dans le Zoom (4 p.) Lisez le rapport complet de la recherche « Aller au-delà de la ségrégation scolaire Analyse des résultats à l’enquête PISA 2015 en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles » (78 p.)   Contact Fabrice de Kerchove Fondation Roi Baudouin T: +32-2-549 02 45 | dekerchove.f@kbs-frb.be  

lundi 4 septembre 2017

  • Romeo & Jamila au Parlement bruxellois
    Le Parlement bruxellois prend régulièrement des initiatives pour rapprocher les citoyens de ses institutions. A ce titre, il accueillera, le jeudi 26 octobre 2017 à 10h et 13h30, deux représentations du spectacle "Roméo & Jamila" a destination des élèves du 1er et 2e degré de l enseignement secondaire. Le spectacle est gratuit. Il sera suivi d un débat avec des députés bruxellois. Inscription : evenement@parlement.brussels

  • Programme bruxellois " Fruits, légumes et produits laitiers à l'école "
    La Région de Bruxelles-Capitale lance, pour la 1è fois, sa propre stratégie "Fruits, légumes et produits laitiers à l'école" avec le soutien de la Commission européenne. Toutes les écoles bruxelloises de l’enseignement fondamental ainsi que les écoles de l’enseignement secondaire spécialisé peuvent participer. Le programme « Fruits, légumes et produits laitiers à l’école » permet aux écoles de distribuer gratuitement des fruits, légumes et/ou des produits laitiers à leurs élèves. L'objectif est de sensibiliser positivement la jeune génération à l'importance d'une alimentation équilibrée en mettant l'accent sur les produits locaux, saisonniers et sains.  Vous souhaitez en savoir plus ? Bruxelles Economie et Emploi et Bruxelles Environnement organisent une séance d’informations le 18 septembre 2017 afin de présenter la stratégie à toutes les écoles! Quand: le lundi 18 septembre 2017, de 15h30 à 17h30. Où: au BEL - avenue du Port 86C, 1000 Bruxelles (Tour & Taxis). Vous pourrez y découvrir le nouveau programme, les mesures d'accompagnement pédagogiques et poser toutes vos questions. Ce sera également l'occasion de repartir avec des outils pédagogiques.  Inscription obligatoires via ce formulaire. Retrouvez toutes les informations sur le programme "fruits et légumes à l'école" sur  fruit-ecole.brussels.  

  • eTwinning - Des séminaires en Europe pour se former
    eTwinning pour des projets d’échanges multilingues 6-8 octobre (candidature avant le 15 septembre) séminaire en français et allemand pour enseignants du secondaire en langues Luxembourg   Entrepreneurship 5-8 octobre (candidature avant le 15 septembre) pour enseignants du secondaire technique et professionnel débutants dans eTwinning Cracovie, Pologne   School Inclusion 5-7 octobre (candidature avant le 15 septembre) pour enseignant du fondamental et du secondaire inférieur débutants dans eTwinning. Slovaquie, Bratislava.   eSafety and Netiquette, Web 2.0 Tools and eTwinning Collaboration 20-22 octobre (candidature avant le 15 septembre) pour enseignants du secondaire inférieur Tunis, Tunisie   Rencontre européenne annuelle 26-28 octobre (candidature avant le 30 septembre) pour personnel éducatif du fondamental et du secondaire Saint Julians, Malte   Authentic Language Learning Scenarios en eTwinning Projects 16-18 novembre (candidature avant le 30 septembre)  pour enseignants en langues Trèves, Allemangue   eTwinning projects in Spanish Novembre (dates à confirmer) (candidature avant le 15 octobre) pour enseignants du secondaire parlant espagnol (séminaire en espagnol) Madrid, Espagne   Séminaire de contact entre pays du Benelux et pays nordiques – Media Literacy (in a time of fake news) 23-25 novembre (candidature avant le 15 octobre) pour enseignants du secondaire supérieur Hillerod, Danemark   INFORMATIONS ET INSCRIPTION : http://bit.ly/etwinningbefr_seminaireseuropeens_inscription

  • eTwinning - Se former en ligne en septembre
    le 06/09, de 17h à 18h, Débuter dans eTwinning. le 14/09, de 17h à 18h, Rechercher des partenaires et enregistrer un projet. le 18/09, de 17h à 18h, Utiliser le TwinSpace et découvrir des outils Web 2.0. le 25/09, de 17h à 18h, Réaliser un projet de qualité et le valoriser. INSCRIPTION : http://bit.ly/eTwinningBEFR_Formationsonline_Septembre2017_Inscriptions

vendredi 1er septembre 2017

  • Enseignez le Brevet Européen de Premiers Secours (BEPS) gratuitement à vos élèves
    Enseignants, nous vous proposons d'apprendre à sauver des vies. Mais également à transmettre, à votre tour à vos élèves, les gestes qui sauvent. En 6 jours de formation, devenez « enseignant-relais BEPS » : - obtenez le Brevet Européen de Premiers Secours (BEPS) - recevez les outils pédagogiques permettant de former vous-mêmes vos élèves au BEPS - dispensez la formation à vos élèves dès 12 ans Cette formation est gratuite grâce à notre partenaire AG Insurance. Pour vous inscrire ou avoir plus d'informations sur le contenu de la formation, les dates et les lieux, visitez le internet ci-dessous.

  • « Découvrons les droits de l'enfant »
    Qu'est-ce qu'un droit ? Quels besoins fondamentaux les droits de l'enfant rencontrent-ils ? Comment les vivre au quotidien ? Autant de questions qui jalonnent le parcours de jeunes mettant en commun leurs savoirs autour d'un projet que « J&D » accompagne ; à partir d'un album jeunesse et en faisant appel à leur imaginaire, les enfants s'impliquent dans des récits inspirés du réel ou dans des fictions. Ils co-construisent la notion de « droit » et découvrent l'histoire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant et son rôle. Ils s'engagent ensuite pour la défense des droits humains, en réalisant un projet créatif. Durée minimum de l'animation : 3 périodes d'une heure. Notre organisation de jeunesse peut aussi construire avec vous un projet sur mesure pour répondre aux questions que les jeunes se posent à propos de leurs droits, par exemple via la réalisation de quiz par et pour les jeunes.

  • Conférence :  ''La fatigue en classe, la maladie du 21ÈME siècle dans les écoles ?''Â
    Et si le décrochage scolaire était lié au manque de sommeil? La dernière enquête du HBSC présente une dette de sommeil chez les jeunes de plus en plus importante. Cette problématique a un impact sur le comportement des élèves à l'école en terme de troubles de concentration et de l'attention, et d'un risque plus élevé de décrochage scolaire. Cette matinée abordera la fatigue en classe à travers différentes approches en terme d'analyse, d'enquête et d'expérience de terrain. Sommes-nous en train de voir apparaître une nouvelle génération Zzzombie? Nous espérons que cette matinée permettra de dégager des pistes de réflexion et d'action pour favoriser l'accrochage scolaire Cette matinée s'adresse aux directions, enseignants, centres de santé, services PSE, centres PMS, services d'accrochage scolaire, services de prévention, écoles de devoir , antennes scolaires,... La participation est gratuite - l'inscription est indispensable; Le jeudi 14 septembre de 9H45 à 11H45 66 Rue Birmingham 1080 Bruxelles  Inscriptions via le site : http://www.conference.ecoledusommeil.be

  • Accompagnateur en milieux scolaires - Spécialisation en 1 an à Liège
    Cette spécialisation vient soit en appui à une formation de Bachelier orienté vers l’aide aux personnes, soit en complément d’une expérience dans une fonction d’enseignement et/ou d’accompagnement dans l’école. L’accompagnateur en milieux scolaires vit « avec » et intervient au quotidien non seulement dans les écoles, mais aussi les centres PMS / PSE, les écoles de devoirs, les maisons de jeunes, les AMO. Il prend soin des autres dans leurs relations, se soucie de leur rapport au cadre et à la vie collective. Concrètement, cette année de spécialisation est accessible aux personnes détenant un des diplômes suivants : Educateur spécialisé Assistant social Assistant en psychologie // Psychologue Psychomotricien Enseignant   L’équipe de formateurs cherche à faciliter l’accès à cette spécialisation pour les travailleurs : les heures de pratique professionnelle peuvent se prester sur le lieu de travail ; les heures de cours sont réparties sur deux journées par semaine (mardi et vendredi), avec possibilité d’étaler la formation sur deux années. Site web : http://www.helmo.be/CMS/Formations/Pedagogique/Specialisation-en-Accompagnement-en-milieux-scolai/Formation.aspx

  • Cour Constitutionnelle: Jean Claude Marcourt prend acte de l'arrêt qui confirme la validité de l'examen d'entrée

jeudi 31 août 2017

  • Lettres à Nour
    Le Réseau de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents de la Fédération Wallonie-Bruxelles a le plaisir de vous convier à la représentation de la lecture-spectacle « Lettres à Nour » en présence de son auteur Rachid BENZINE (https://extremismes-violents.cfwb.be/index.php?eID=tx_nawsecuredl&u=0&g=0&hash=eb76acea45f69f558e2382bb3a1630f824d12f02&file=fileadmin/sites/rar/upload/rar_super_editor/rar_editor/documents/INVIT_Lettre_Nour.pdf). Un échange épistolaire vif et émouvant entre un père et sa fille, qui nous interroge sur l’universalité de nos valeurs démocratiques et sur les motivations des jeunes à s’engager dans des mouvements radicaux violents. Ce spectacle est produit par le Théâtre de Liège. En pratique : Samedi 23 septembre à 20h à l’Espace Magh, Rue du Poinçon, 17 – 1000 Bruxelles Réservation obligatoire sur le site d’Espace Magh (https://www.espacemagh.be/agenda_detail_fr.php?event_id=598) La représentation du vendredi 22 septembre est complète. Un dossier pédagogique accompagnant ce spectacle, réalisé sous la direction de l’auteur, peut être téléchargé ou commandé à partir du site www.extremismes-violents.be (https://extremismes-violents.cfwb.be/index.php?id=lettres-a-nour#c47519). N’hésitez pas à relayer cette invitation. Prochaines représentations (réservation obligatoire) : Pour des publics scolaires (5e et 6e secondaire) : Le 12 octobre, à la Maison Culturelle de Ath Le 20, 23 et 24 octobre, à l’Espace Senghor (Etterbeek) Le 21 novembre à au Centre Culturel de Seraing Le 23 novembre, au Centre Régional du Centre (La Louvière) Le 5 décembre, au Théâtre de la Ruche (Charleroi) Pour les publics associatifs : Le 12 octobre à 20 heures 30, à la Maison Culturelle de Ath Le 21 octobre à 20 heures 30, à l’Espace Senghor (Etterbeek) Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à consulter le site www.extremismes-violents.be ou à adresser un courriel à l’adresse extremismes-violents@cfwb.be

  • L'Institut de promotion des formations sur l'islam est lancé
    La mise en place de ce Comité de direction constitue une étape essentielle dans le fonctionnement effectif de cet Institut. Ce Comité est effet le principal organe chargé de la gestion de l’Institut. Il fixe notamment les orientations stratégiques et budgétaires de l’Institut. Il est composé de membres désignés par l’Exécutif des Musulmans de Belgique, de représentants des Universités et des Hautes Ecoles, de l’ARES ainsi que de représentants du Ministre de l’Enseignement supérieur et du Ministre-Président. Le Comité de direction est placé sous la co-présidence de Mme Françoise TULKENS et M. Andrea REA. Le Ministre MARCOURT tient à rappeler que la création de cet Institut concrétise les conclusions de la « Commission chargée de faire des propositions en vue d’un islam de Belgique en Fédération Wallonie Bruxelles. Il s’agit donc d’un processus bien antérieur aux événements tragiques de ces dernières années qui n’ont fait qu’en confirmer la nécessité. Par « islam de Belgique », la Commission entend un islam « adapté au contexte démocratique belge et européen, respectueux de ses lois et de ses valeurs et notamment la séparation Église/État, l’égalité homme/femme, la liberté d’expression, le rejet de toute forme de radicalisme violent. » Cet Institut aura pour but de développer, de coordonner, de compléter et de promouvoir les recherches et les formations dans le domaine de l’islam, à  destination des différents publics-cibles : imams, professeurs de religion islamique, conseillers moraux, travailleurs sociaux et culturels, ainsi que toute personne intéressée par l’islam. Il est doté d’un budget de 470.000 euros. Il travaillera notamment à la création d’un baccalauréat en sciences religieuses et sociales et d’un master en théologie musulmane. D’autres budgets ont d’ores et déjà été réservés par le Ministre MARCOURT pour soutenir les formations interuniversitaires à destination, principalement, des travailleurs sociaux et culturels en contact avec des publics de confession musulmane. Trois formations portées par les universités francophones du pays sont d’ores et déjà disponibles depuis la rentrée académique 2016-2017. Parallèlement à la création de cet organisme et comme annoncé préalablement, les cours de français à destination des imams reconnus par l’exécutif des musulmans ont débuté. Il s’agit d’une collaboration entre l’exécutif (EMB), la Ministre Isabelle SIMONIS en charge de la Promotion sociale et de l’Egalité des chances ainsi que le Ministre Jean-Claude Marcourt. A charge de l’Institut désormais d’amplifier leur organisation et de participer à la diffusion auprès du public concerné. De manière plus large, et dans le cadre de ses budgets, l’Institut soutiendra des formations existantes et à venir Le Ministre tient à préciser : « Le sens de l’histoire, c’est bien que les jeunes musulmans de Belgique de la 2e ou 3e génération d’immigration, ou convertis, prennent leur destin en main et dessinent un islam qui leur ressemble – c’est-à-dire qui nous ressemble ». Il ajoute : « C’est à eux désormais d’être les « cadres musulmans ». À eux de s’approprier les outils que je mets en place ». Et le Ministre MARCOURT de conclure : « Pour réussir le vivre-ensemble, il faut faire confiance aux acteurs de la société, et aux jeunes en particulier. Il faut stimuler la connaissance, le débat, l’esprit critique, en étant ferme sur ce qui n’est pas négociable, car c’est ce qui nous rassemble tous ».   Liste nominative des membres du Comité de direction de l’institut :    1. En qualité de Co-présidents : a) Mme Françoise TULKENS ; b) M. Andrea REA.   2. En qualité de représentants désignés par l’Exécutif des Musulmans de Belgique : a) Mme BOUSELMATI Mina ; b) M. ECHALLAOUI Salah ; c) M. UGURLU Semsettin.   3. En qualité de représentants des Universités et des Hautes Ecoles : a) M. Edouard DELRUELLE ; b) M. Hugues DUMONT ; c) Mme Anne VERBEKE.   4. En qualité de représentant de la Ministre-Présidence de la Communauté française :  Mme Valérie DEJARDIN.   5. En qualité de représentants du Ministre ayant en charge l’Enseignement supérieur et la Recherche : a) M. François DE SMET ; b) M. Louis-Léon CHRISTIANS.   6. En qualité de Président et d’Administrateur de l’ARES :  a) le Président de l’ARES ; b) l’Administrateur de l’ARES.  

mercredi 30 août 2017

  • Tolérance et acceptation de la différence à l'école
    Colin fait sa rentrée en première secondaire. Pas facile de passer du monde de l'enfance à celui des grands, surtout quand on est « différent », la route est semée d'embûches. Mais une rencontre déterminante avec son professeur de français et de théâtre guidera ses pas vers un nouvel essor, comme une nouvelle naissance. Cette pièce jouée plus de 450 fois en France. Elle a été présentée à Uccle et Auderghem et revient du 21 au 26 septembre à La Vénerie, Centre Culturel de Boitsfort. Le spectacle convient aux élèves de 5e primaire jusqu'à la 4e secondaire. Bernard Meeus dans Soir Mag écrit : "Voici un vrai coup de cœur pour ce spectacle plein d'intelligence, de finesse et d'originalité. Ce seul-en-scène de Nicolas Devort, présenté au début de l'année en Belgique mais déjà célébré en France, est une plongée dans les répétitions de la pièce d'Edmond Rostand au sein d'une école. Un prof humaniste y stimule ses élèves pour les sortir de leur coquille et les ouvrir à la grandeur de Cyrano. Il tient tous les rôles. saute de l'un à l'autre, variant mimiques, attitudes et accents. Une véritable prouesse qu'on ne peut qu'applaudir !" Dossier pédagogique disponible sur demande. http://www.danslapeaudecyrano.be

  • RTBF : #Dans La Toile, des capsules vidéos éducatives et fun sur l'usage d'internet!
    C’est quoi la toile ? Comment ça marche ? On y fait quoi ? On peut aller partout ? Poster ses photos de vacances ? Dire ce qu’on pense du prof de gym ? Se faire des amis ? Télécharger de la musique ? Ouvrir un compte sur les réseaux sociaux ? Si c’est écrit, c’est vrai ?... Toutes ces questions et bien d’autres se posent à Mitzi et Noah, enfants de la génération Z, plongés depuis leur naissance dans le digital. Ils ont d’ailleurs un bon moyen d’y répondre : aller directement s’informer à la source #DansLaToile. Comment ? En suivant leur chat de l’autre côté de l’écran, pardi ! Devenu une star du Web, expert certifié en buzzomètre grâce à son succès sur les réseaux sociaux, Le Chat s’y balade comme un poisson dans l’eau. Il peut même y emmener les enfants. Miaou, non ? Alors youhouuu ! Les voilà carrément #DansLaToile, prêts à suivre leur guide. Au fil de leurs explorations, Mitzi et Noah explorent le Web 2.0 et se l’approprient à hauteur d’enfant. Petits utilisateurs curieux et passionnés, candides de cet étrange pays, ils vont en découvrir de multiples usages, en apprendre les règles. Ils vont surtout apprendre à identifier les comportements responsables, garants d’une navigation sécurisée – pour pouvoir s’aventurer un jour seul #DansLaToile en toute liberté. #DansLaToile sera en diffusion tout cet été sur OUFtivi, mais aussi sur le site www.ouftivi.be ainsi que sur la plate-forme  de streaming Auvio. Site web : https://www.rtbf.be/ouftivi/heros/detail_dans-la-toile?id=1291

  • Devenez European Parliament Ambassador School - Faites de vos élèves des citoyens européens actifs!
    Ce projet s'adresse aux établissements de l'enseignement secondaire (général, professionnel, technique, artistique) et requiert des ambassadeurs au sein de l'école. D'une part, un groupe d'enseignants (ou autre personnel de l'école) dénommés senior ambassadors et d'autre part, un groupe d'élèves (de préférence du 3e degré) dénommés junior ambassadors. Ceux-ci portent le projet pour qu'il s'étende dans le reste de l'école. Pourquoi participer ? EPAS amène un plus aux élèves, aux enseignants, et aux établissement mêmes. Ce projet implique les élèves et leur permet de devenir des citoyens actifs, conscients de ce qu'est l'UE. Le projet leur permet aussi de développer leurs compétences démocratiques et leur esprit critique. Pour que le projet soit un succès, les enseignants veillent aussi à développer leurs propres compétences. Pour ce faire, ils ont accès à des outils éducatifs et ) des séminaires belges et européens. L'établissement scolaire peut rendre sa dimension européenne visible et construire un réseau. http://www.europarl.europa.eu/belgium/fr/coin-des-enseignants/european-parliament-ambassador-school

  • Répertoire 2017-2018 des Formations en Education relative à l'Environnement (ErE)
    Plus de 200 formations, de quelques jours ou de plus d'une année, proposées par différents organismes à Bruxelles et en Wallonie, à l’attention d’un public désireux de se lancer ou en recherche de perfectionnement. Ce répertoire offre un panel diversifié : pédagogies et techniques d'animation en ErE, guide nature, conseil et gestion de l'environnement, éco-consommation, comment faire son potager scolaire, ateliers « faire soi-même », mobilité, communication environnementale... Le répertoire est téléchargeable dès à présent sur http://www.reseau-idee.be/formations. Un module de recherche simple permet également de trouver son bonheur en quelques clics. Plus d’infos : Réseau IDée 02 286 95 70 formations@reseau-idee.be Site web : http://www.reseau-idee.be/formations

  • Marcourt soutient la recherche dans les écoles supérieures des Arts
    Grâce à la subvention de 250.000 euros allouée par le Gouvernement à l’été 2016, A/R a pu lancer un appel à projets. Composé d’experts internationaux, le comité artistique a ainsi sélectionné plusieurs projets qui ont obtenu un financement. Forte de cette première expérience et afin de pouvoir la réitérer, A/R sollicite aujourd’hui le renouvellement de cette subvention. Jean-Claude MARCOURT, Vice-Président du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche,  se réjouit de l’initiative portée par A/R et de la qualité des projets et confirme son soutien à la recherche en art. Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a ainsi approuvé ce mercredi 30 août une subvention de 250.000 € octroyée à l’association A/R pour 2017. Afin de pérenniser le financement de la Recherche en art, différentes rencontres ont également été organisées avec les acteurs de terrain depuis début 2017 et un avant-projet de décret porté par le Ministre MARCOURT arrivera prochainement sur la table du Gouvernement.  

  • Des masters en langue anglaise dans des filières à forte dimension internationale
    Sous l’impulsion de Jean-Claude MARCOURT, Vice-Président du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de l’Enseignement supérieur, le Conseil des Ministres de ce mercredi 30 août approuve un arrêté qui étend la liste déjà existante de masters en langue anglaise. Le Ministre précise ; «  Je souhaite favoriser, et ce depuis la réforme du « Paysage », les collaborations, coorganisations et codiplômations entre établissements, y compris à l’international, et ainsi contribuer à l’excellence de nos formations. » Cette décision concerne plusieurs masters en sciences de l'UNamur, un master en sciences biomédicales de l'ULB ainsi que de nouveaux masters en sciences des données qui viennent d'être créés à l'UCL et à l'ULg pour 2017-2018.  

  • Mobilité renforcée pour les étudiants : passerelles en hausse entre les différents cursus et filières de l'enseignement supérieur
    L'adoption de cet arrêté s'inscrit pleinement dans la dynamique du décret Paysage qui a profondément modifié la construction du programme de l'étudiant. Pour rappel, inscrit dans une filière de type long (Bachelier + Master), le décret autorise déjà l’étudiant qui le souhaite à se projeter dans un deuxième cycle de son choix, moyennant parfois quelques cours complémentaires. Cependant, les passerelles pour les études de type court devaient être balisées dans un arrêté du Gouvernement. La décision du jour vise ainsi à assurer la mobilité des étudiants en terme de réorientation tout en facilitant le travail des jurys d’admission. En effet, moyennant un nombre de crédits complémentaires qui varie entre 15 et 60 crédits selon les cursus, les étudiants qui le souhaitent bénéficient désormais d’un droit à poursuivre leurs études et à s’inscrire dans un Master universitaire. Le Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude MARCOURT souligne l’importance du texte adopté ce jour. "Cette mesure est un véritable passeport pour la mobilité des étudiants qui souhaitent passer d'un établissement à un autre. Elle renforce le champ des possibles dans la réorientation. J’ai toujours souhaité permettre à l'étudiant d'envisager de découvrir des savoirs complémentaires sans devoir repasser par la case départ. L’important est dès lors  d’affiner le cadre légal qui permet de valoriser les savoirs déjà acquis et ainsi mieux articuler le passage entre établissements et filières.

  • Jean-Claude Marcourt confirme les aménagements de la réforme des allocations d'études : une application socialement plus juste
    A la rentrée 2016, le Vice-Président du Gouvernement et Ministre de l’Enseignement supérieur présentait la réforme des allocations d’études remplaçant l’ancienne règlementation datant de 1993. La réforme, concertée avec de nombreux acteurs, vise à  adapter les normes aux études actuelles ainsi qu’à la réalité sociologique des familles. Pour rappel, la nouvelle législation étend les critères d'octroi des bourses aux étudiants qui connaissaient une situation d'échec et qui se voyaient auparavant exclus du système, se voyant doublement pénalisés. Par ailleurs, elle prend désormais en compte l’ensemble des revenus des personnes figurant sur la composition de ménage. Le Ministre avait annoncé sa volonté d’évaluer rapidement le dispositif proposé et ses effets. Différentes rencontres et concertations ont été organisées avec les représentants étudiants, la Ligue des Familles ou la Commission de la Vie Etudiante de l’ARES, regroupant notamment des représentants des services sociaux des établissements. Après avoir analysé l’impact de la réforme, le Ministre a proposé les aménagements nécessaires à une application socialement juste. Concrètement, les allocations d’études seront allouées en tenant compte des personnes qui contribuent à l’entretien du candidat à l’allocation d’études. Ainsi, une modification importante concerne les revenus des frères et sœurs ainsi que ceux des colocataires ou propriétaires d’immeubles présents sur la composition de ménage. Ils seront exonérés de la globalisation des ressources du ménage de l’étudiant. De plus, les cas de forfaits accordés en cas de changement de situation ont été élargis, notamment aux médiations de dettes et aux situations de revenus contenant des indemnités de licenciement. Les corrections du décret se trouvent être à l’avantage de certains étudiants qui étaient lésés par ces mécanismes, dès lors que la globalisation des ressources les excluait lorsque l'on prenait en compte les revenus supplémentaires. Par ailleurs, le Ministre MARCOURT a pris acte des remarques relatives au seuil minimum de revenus. Pour rappel, le seuil minimum a été instauré afin d'être un mécanisme d’alerte sociale tout en permettant de lutter contre les effets d’aubaine constatés antérieurement. Considérant que la globalisation des revenus du ménage englobe les revenus issus du travail, d’allocations du CPAS, du chômage ou relatives aux personnes handicapées, le seuil minimum intervient comme mécanisme d’alerte, considérant qu’il est peu probable qu’un ménage pourvoie à l’entretien d’un étudiant avec moins de 496 euros par mois (calcul basé sur les revenus globalisés d'un ménage avec deux enfants à charge). De tels revenus démontraient une anomalie dans le dossier, soit par absence de prise en compte de certains revenus, soit par usage de différents mécanismes d’optimalisation fiscale. L’arrêté adopté propose la création au sein de la Direction des Allocations et Prêts d’Etudes d’une Commission spécifique chargée du suivi des candidats concernés par le plancher minimal. Dès lors que les revenus globalisés renseigneront des montants inférieurs au seuil minimum, cette Commission (composée de deux membres de la Direction des Allocations et Prêts d’Etudes et de deux membres de la Commission de la Vie étudiante, Démocratisation et Affaires sociales de l’ARES) vérifiera avec le candidat qu’il ne peut promériter ou mentionner d’autres revenus ou allocations. Par ailleurs, elle pourra lui octroyer une aide s’il s’avère que sa situation le nécessite. Un tel mécanisme permettra ainsi de remettre les étudiants fragilisés socialement dans les conditions d'octroi des allocations. Enfin, l’ensemble des corrections est pourvu d’un effet rétroactif. « Notre volonté était de traiter chaque demande de manière juste et équitable » signale le Ministre MARCOURT. « Dès lors que nous avons évalué le mécanisme et proposé des avancées – qui ont été saluées par les différents acteurs – j’ai souhaité que les corrections puissent être appliquées pour les dossiers de l’année écoulée. L’équipe de l’administration a été renforcée en ce sens afin que les dossiers ayant fait l’objet d’un refus soit réexaminé à la lumière des critères actualisés » souligne le Ministre. Pour l’année 2016-2017, plus de 141.000 demandes d’allocations d’études ont été introduites, dont près de 53.000 dans l’enseignement supérieur et 88.000 pour l’enseignement secondaire. Le budget global ajusté pour l’année 2017 s’élève à près de 68 millions d’euros. L’allocation moyenne s’établissait en 2016-2017 à 1.127 euros dans l’enseignement supérieur et 236 euros dans l’enseignement secondaire. Le Ministre MARCOURT rappelle que, depuis son arrivée au Ministère de l’Enseignement supérieur, le budget alloué aux allocations d’études est passé de 45 à 68 millions d’euros. « Cette évolution budgétaire témoigne des besoins rencontrés par les familles moins favorisées. J’ai toujours souhaité renforcer l’accessibilité de l’enseignement supérieur ; cela se fait notamment en adaptant les montants budgétaires pour répondre aux besoins des étudiants et de leurs familles » rappelle le Ministre socialiste. Au-delà des aides financières, le Ministre MARCOURT a également veillé à garantir de nombreuses aides sociales ou pédagogiques. Depuis le décret du 19 juillet 2010 démocratisant l’enseignement supérieur, l’étudiant qui bénéficie d’une allocation d’études bénéficie également de la gratuité du minerval (montant maximal = 835 euros) et de la gratuité de l’impression des supports de cours fournis aux étudiants. Par ailleurs, pour les étudiants non boursiers, le montant du minerval complet a été gelé au taux de 2010. S’il avait été indexé, le montant du minerval serait proche de 1000 euros. Chaque année et durant l’ensemble de son cursus, l’étudiant économise donc l’équivalent de l’inflation depuis 2010.

jeudi 24 août 2017

  • Semaine Numérique "Nom de Code : ROBOT & Co" au Pass
    Apprendre à parler robot pour exercer son esprit logique, monter des dispositifs électriques qui s’allument, bougent ou font du bruit, faire de la géométrie à l’aide d’une imprimante 3D…autant d’activités que le Pass, entouré de nombreux partenaires, proposera aux élèves lors des journées thématiques « Nom de code R.O.B.O.T. & co ». Une journée remplie d'ateliers pédagogiques et créatifs pour apprivoiser le numérique et découvrir, par la pratique, quelques notions de base d’éveil en sciences et en mathématiques. Ces journées sont dédiées aux élèves de la 3ème à la 6ème primaire. Comment participer avec sa classe ? - Choisissez un jour au choix parmi les jours suivants : 16 / 17 / 19 ou 20 octobre 2017 - Inscrivez-vous à une journée via le formulaire en ligne - via pass@pass.be - via téléphone au 065 61 21 60. Ces journées sont organisées avec l’aide du Ministère Wallon de l’innovation et du numérique dans le cadre du programme Digital Wallonia. Tarif :  7.50€ par élève Accompagnants gratuits Pique-nique autorisé Site web : http://www.pass.be/je-suis/une-ecole/les-aventuriers-6/journees-thematiques-speciales.htm?lng=fr

  • Le Musée de l'Eau et de la Fontaine, un musée qui déménage !
  • Appel à projets Ecoles Pour Demain 2017-2018
    Pour initier votre projet, COREN asbl propose des activités de lancement sous différentes formes (animation, audit environnemental, bilan carbone, formation éco-team...). Nous vous accompagnons ensuite durant la réalisation et vos résultats seront valorisés utilement. Ecoles Pour Demain s’adresse aussi bien aux débutants curieux de découvrir comment  ils peuvent améliorer l’environnement dans leur école, qu’aux groupes chevronnés désireux d’aller plus loin et de mettre en avant leurs actions. Pour plus d’informations téléchargez le document complet de présentation ou contactez directement Lionel Lambert, 02/640.53.23 Site web : http://www.ecolespourdemain.be

mercredi 23 août 2017

  • Erasmus+ / eTwinning
    Vous souhaitez ouvrir votre école à l'Europe? Vous inspirer d'autres approches pédagogiques? Faire travailler vos élèves avec d'autres jeunes européens? Découvrez quelles sont les possibilités que le programme Erasmus+ vous propose lors d'un atelier qui vous inspirera avec des exemples concrets organisés en FW-B. Entièrement gratuit, cet atelier peut s'organiser lors de journées pédagogiques, sur le temps de midi ou après les cours (min. 5 participants). Site web : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6556

  • Formation : Rendre la nature accessible - Module 1 : Personnes à mobilité réduite
    Objectifs - Questionner/élargir ses connaissances et ses représentations sur le thème du « handicap ». - Appréhender les besoins spécifiques d’une personne en situation de handicap moteur. - Réaliser un diagnostic de l’accessibilité d’un lieu et proposer des pistes d’amélioration. - Être capable d’adapter une activité d’éducation relative à l'environnement à un public spécifique.   Programme - Partage et discussion sur les représentations autour du handicap et de l’adaptation. - Sensibilisation aux difficultés que vivent les personnes porteuses d’un handicap. - Expérimentation de techniques et de matériel d’adaptation d’activités nature. - Présentation d’outils de diagnostic de l’accessibilité des lieux (le bâtiment mais aussi les alentours exploitables pour des animations d’ErE) et réalisation d’un projet d’amélioration de l’accessibilité. - Construction d’animations spécifiques adaptées à des personnes à mobilité réduite. Durée : Formation de quatre jours en formule résidentielle (les activités organisées en soirée font partie intégrante du module). Dates : La formation se déroule du mardi 3 octobre à 9h30 au vendredi 6 octobre à 17h. Lieux Activités au CRIE d’Harchies (5 chemin des Préaux, 7321 Harchies) et dans ses environs Logement et activités au « Relais du Fayt » (12 rue Sablière, 7973 Grandglise). Date limite inscription : 06/09/17 Site web : http://www.institut-eco-pedagogie.be/spip/spip.php?article490

  • Concours "Journalistes en herbe"
    La Cellule Culture-Enseignement lance la dixième édition de son concours de journaux (presse écrite) à destination des classes de 6e primaire, ainsi que des classes de 1ère, 2ème et 6ème secondaire, tous réseaux confondus. Il s'agit de donner la parole aux élèves, d'éveiller leur esprit critique, de réaliser un projet éducatif mettant à l'épreuve leur créativité, leur capacité de réflexion et d'analyse, leur capacité d'écriture, leur curiosité, etc. Chaque classe participante bénéficie gratuitement de deux ateliers animés par un journaliste professionnel, ainsi que d'un « kit pédagogique » comprenant notamment un dossier pour les enseignants et divers outils et fiches pour les élèves. La période d'inscription pour l'année scolaire 2017-2018 est ouverte. Attention : les inscriptions sont limitées ! Infos et contact : sandra.preudhomme@cfwb.be ; tél. : 02/413.22.01  

  • RENCONTRE GRANDIR ENSEMBLE
    Grandir Ensemble organise une matinée de rencontre à La Louvière dans les locaux de l'ABMM (Association Belge contre les Maladies Neuro-Musculaires), rue Achille Chavée 52/02, 7100 La Louvière. Accueil dès 9h00 - Exposé : 9h30 Y sont invités les parents, bien évidemment, mais aussi les professionnels de l'Enseignement qui se posent des questions quant à l'organisation de l'École, particulièrement pour les élèves "extra-ordinaires". Monsieur Francis Bruyndonckx présentera le nouveau paysage scolaire à la lumière du Pacte d'Excellence en insistant sur les choix offerts aux parents d'enfants à besoins spécifiques. Suivra une séance de questions-réponses. Des membres, des amis de Grandir Ensemble tenteront d'y répondre ou du moins de proposer des pistes. Mais surtout, Grandir Ensemble veut ainsi proposer son aide aux parents. En s'adressant aux personnes qui avec eux chercheront les meilleurs choix, les parents pourront cheminer plus sereinement. La participation est gratuite mais une réservation est vivement souhaitée. Inscriptions : grandirensemble@skynet.be Ou 064 450 524 pendant les heures de bureau (du lundi au vendredi de 9h à 16h30 sauf le mercredi jusqu'à 14h30).

Filtre

Tous les articles syndiqués