Sur le Web, ces 30 derniers jours

mercredi 24 mai 2017

  • Pour la première fois, une publication chiffrée consacrée à l'enseignement qualifiant en Fédération Wallonie-Bruxelles !
    La Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire – en particulier la DREMT – diffuse la première édition de sa publication « Cadastre de l’enseignement qualifiant » basée sur l’offre d’enseignement secondaire ordinaire technique et professionnel de plein exercice et en alternance (« article 49 » ) en Fédération Wallonie-Bruxelles, au 3e degré. La publication est composée de 2 tomes : le premier consacré à l’année scolaire 2014-2015 et le second consacré à l’année scolaire 2015-2016. La publication est destinée à être mise à jour annuellement et à intégrer, dès 2018, l’enseignement en alternance « article 45 » . Parce qu’elles permettent d’identifier les situations problématiques et/ou incohérentes méritant une analyse approfondie, les données présentées dans cette publication sont éclairantes. Toutefois, les auteurs ne s’en cachent pas, le travail réflexif ne s’arrête pas là : les données relatives à l’organisation des options, à leur fréquentation ainsi qu’à leur localisation doivent être complétées par d’autres données, notamment liées à la mobilité des élèves, aux besoins socio-économiques, etc. Parmi les publics cibles de cette publication, citons les chefs d’établissement, les réseaux d’enseignement, les centres PMS, les Instances Bassins Enseignement qualifiant-Formation-Emploi, les membres du groupe de travail consacré à l’enseignement qualifiant dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’Excellence, les cabinets ministériels… Toute réaction, question et commentaire sont les bienvenus auprès du comité de rédaction de la publication : Direction Relations Ecoles - Monde du Travail Rue Adolphe Lavallée 1 1080 Bruxelles Local 1F133  E-mail : remt.sccs@cfwb.be  

mardi 23 mai 2017

  • Des questions à propos du CEB, du CE1D ou du CESS ?
    Les épreuves externes certificatives (CEB, CE1D et CESS) débuteront le 15 juin 2017 et, comme chaque année, vous êtes nombreux à vous poser des questions à leur sujet. Afin de vous informer au mieux, le Service général du pilotage du Système éducatif a créé un nouvel outil pratique : une FAQ (foire aux questions) spécifique à chaque épreuve externe certificative. Pour trouver la réponse à vos questions, vous pouvez consulter la FAQ de l'épreuve qui vous intéresse : - CEB - CE1D - CESS Vous n'avez pas trouvé le renseignement que vous souhaitiez ? Rendez-vous sur l'espace FAQ+ et posez votre question à l'Administration générale de l'Enseignement via le site ci-dessous

  • Des questions à propos du CEB, du CE1D ou du CESS ?
    Les épreuves externes certificatives (CEB, CE1D et CESS) débuteront le 15 juin 2017 et, comme chaque année, les parents se posent de nombreuses questions à leur sujet. Pour informer au mieux parents, élèves, associations de parents et enseignants, le Service général du pilotage du Système éducatif a créé une FAQ (foire aux questions) spécifique à chaque épreuve externe certificative, qui peut être consultée sur le portail Enseignement.be. Pour trouver la réponse aux questions les plus fréquemment posées à l’Administration, vous pouvez consulter la FAQ de l’épreuve qui vous intéresse : • CEB • CE1D • CESS Enfin, pour compléter votre information, un article de fonds relatif aux épreuves externes certificatives paraîtra mi-juin dans le prochain numéro de votre magazine PROF. S’il vous reste encore des questions, rendez-vous sur l’espace FAQ+ et posez votre question à l’Administration générale de l’Enseignement via le site ci-dessous.

jeudi 18 mai 2017

  • Lancement de trois appels à projets pour les écoles pour l'année 2017-2018
    En ce qui concerne l'appel à projets visant à lutter contre le (cyber)harcèlement en milieu scolaire et celui relatif à la citoyenneté, les écoles, fondamentales et secondaires, ont jusqu'au 15 juillet 2017 pour remettre leur candidature. Pour l'appel à projet relatif à l'alimentation, consacré aux écoles fondamentales, l'inscription sur le site www.mangerbouger.be/ecoles doit se faire le 1er juin 2017 au plus tard. Ensuite, les écoles seront accompagnées par l'ASBL Question Santé, jusqu'au 30 octobre prochain, pour rendre leur candidature, avec la possibilité d'obtenir un soutien financier, à hauteur de 3000 euros maximum, pour les projets sélectionnés. A noter que même si le projet n'est pas retenu, l'école pourra continuer à bénéficier de l'accompagnement et bénéficier de l'ensemble des outils mis à disposition sur le site.

  • Diversité culturelle et justice sociale en milieu scolaire
    Mercredi 31 mai 2017, à 15h : DIVERSITE CULTURELLE ET JUSTICE SOCIALE EN MILIEU SCOLAIRE par Jean-Philippe SCHREIBER, directeur de recherche au FNRS et professeur à l' ULB On sait le système scolaire belge fortement inégalitaire. Il en résulte la forte concentration dans certaines écoles ou dans certains bassins scolaires d'élèves venant de milieux sociaux défavorisés, souvent issus de l'immigration. De nombreux établissements se trouvent dès lors confrontés à des situations où il leur faut gérer des problèmes engendrés par la diversité culturelle, une gestion rendue souvent complexe du fait de l'absence de normes légales en la matière. Cette gestion s'analyse dans un cadre plus large, qui est au cœur de nombreuses tensions dans notre société ces dernière années, entre diversité et égalité, entre politique et religion, entre politiques multiculturelles et intégration. L'aspiration à davantage de justice sociale se décline en effet de deux manières, qui correspondent à deux conceptions souvent antagonistes en matière de diversité culturelle : l'une considère que la prise en compte, voire la reconnaissance de la spécificité culturelle de populations d'origine étrangère est une condition essentielle de leur accès à l'égalité, et que la satisfaction de certaines revendications ethno-religieuses amoindrirait la marginalisation sociale de ces populations, volontiers vues comme des "minorités culturelles" ; l'autre ne conçoit pas que la marginalisation sociale voire la discrimination subie justifient des entorses à l'égalité démocratique, une culturalisation des rapports sociaux ou des politiques différenciées. L'objectif de cet exposé sera de faire le point de ces crispations en matière de diversité et d'examiner les conséquences de ces tensions sur l'école. Accueil à 14h30 Conférence à 15h Drink à 17h Gratuit, inscription obligatoire au 071 600 300 ou via ccsinfo@ulb.ac.be Lieu : Quai 10 (Quai Arthur Rimbaud 10 à 6000 Charleroi)

  • Un label pour trois écoles
    Les projets primés devaient correspondre à une de ces trois priorités: l'acquisition de compétences culturelles ou linguistiques à des fins d'insertion socio-professionnelles, l'ouverture à la diversité dans les établissements scolaires ou l'apprentissage informel des langues. Avec sept écoles partenaires de la Grande Région (France, Allemagne, Luxembourg et Belgique), l'École communale du Centre, à Malmédy, a créé une plate-forme numérique (www.universallanguage.eu) pour apprendre et enseigner les langues étrangères de manière ludique. À l'Institut Saint-Joseph Sacré-Coeur (La Roche-en-Ardenne), tous les élèves, des maternelles à la 6e secondaire, ont créé avec les enseignants plus de 120 karaokés illustrés, en français, en néerlandais, en anglais et en latin, regroupés sur le site https://isjisclaroche.wixsite.com/karaokes Le projet Aprendiendo con emociones en clase de espanol, de l'Athénée Royal de Beaumont, conjugue l'apprentissage de l'espagnol en diverses activités créatives, ludiques et théâtrales tout en agissant contre le harcèlement. Enfin, le jury a accordé son prix à la section fondamentale de l'École Internationale Le Verseau, à Bierges, qui a créé un environnement pédagogique basé sur le multilinguisme et l'interculturalité.

mercredi 17 mai 2017

  • L'Université ouvre ses portes aux 6-12 ans
    Au-delà du transfert de connaissances, cette « Université des Enfants » est également un outil ludique et pédagogique qui développera la curiosité naturelle des enfants, attisera leur esprit critique et leur soif d'apprendre. Placé en dehors du cadre scolaire, cette Université a également pour vocation d'aider à l'épanouissement des plus jeunes dans un contexte ouvert, sans discrimination aucune et sans pression ou obligation de performance. Ce projet est un formidable atout pour revaloriser le rôle de vulgarisateur de la recherche et nouer des liens avec les chercheurs. Ce projet jouera également un rôle en tant qu'instrument de lutte contre les exclusions sociales et l'inégalité des accès aux savoirs. En touchant des enfants issus de tout milieu social, l'Université des Enfants permettra de démystifier l'accès à l'enseignement supérieur et plus particulièrement le monde universitaire. L'Université des Enfants est un concept qui existe déjà à travers le réseau European Children's Universities Network (EUCU.NET) qui implique une quarantaine de pays, plus de 350 projets d'universités, 14.000 scientifiques, et 530.000 enfants par an. C'est à travers la participation de l'Université Libre de Bruxelles que la Fédération Wallonie-Bruxelles se lance à son tour dans l'aventure. Dès la rentrée académique 2017, l'ULB ouvrira chaque samedi ses campus aux enfants. La séance inaugurale aura lieu ce samedi 20 mai.

lundi 15 mai 2017

  • La Semaine des Sentiers, nos petites voiries publiques à l'honneur
    Rejoignez-nous pour faire découvrir celles de votre région : en ville à la campagne, pour les loisirs ou pour l'usage quotidien. Débroussaillage, balade (à pied, à cheval ou en vélo' ), balisage, inventaire, nettoyage, demande de (ré)ouverture d'une petite voirie, géocaching, expo photos' Il y en a pour tous les goûts et toutes les mobilisations. Associations, communes, riverains ' vous êtes les bienvenus à la Semaine des Sentiers. Cette année, et pour la douzième année consécutive, l'action aura lieu du 9 au 15 octobre 2017 partout en Wallonie. En plus des actions réalisées directement durant la semaine du 9 au 15 octobre, la Semaine des Sentiers est le moment idéal pour mettre en évidence toutes les actions qui ont ou qui vont être faites en faveur des petites voiries publiques au courant de l'année. Cette action s'étendra à toute la Belgique le week-end du 14/15 octobre avec le Dag van de trage weg organisé par notre association sœur Trage Wegen. Proposez votre propre activité ou rejoignez celle d'un groupe existant. L'équipe de Sentiers.be est à votre service pour qu'elles soient toutes un succès !

  • Concours ETWINNING
    Rentrez votre candidature avant le 31 mai pour participer au concours eTwinning national et remporter du matériel numérique pour votre école. Votre projet en vaut la peine: valorisez votre travail et celui de vos élèves et donnez-lui plus de visibilité. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez recevoir des informations complémentaires ou si vous avez besoin de notre aide pour valoriser vos travaux et résultats. etwinning@cfwb.be

  • Le 17 mai, réservez une visite du musée ou un workshop pour votre classe !
    Le BELvue est le musée de la Belgique et son histoire et un centrepour la démocratie. Visites du musée de la Belgique et son histoire Intégralement renouvelé en 2016, le nouveau musée aborde la Belgique à travers sept thèmes de société, et une galerie de plus de 200 objets symbolisant la mémoire matérielle de la Belgique. .Ce parcours, validé par un comité composé de professionnels de l'enseignement et de la pédagogie, constitue une façon passionnante et originale pour aborder avec vos élèves l'histoire de Belgique et les problématiques présentes dans notre société. Des outils et visites pour découvrir le musée de manière active ont été spécialement conçus pour les classes de la maternelle au dernier degré du secondaire. Workshops sur la démocratie, la citoyenneté et la justice Le service éducatif du BELvue propose des workshops entièrement gratuits pour aborder avec les élèves les questions de citoyenneté. Jeu de rôle où les élèves forment un parti politique ou reconstituent un procès au tribunal, reportage vidéo avec micro-trottoir et interview d'un parlementaire, débats, éducation aux médias: les élèves sont acteurs et abordent par la pratique la citoyenneté, la démocratie, la justice et le vivre-ensemble. Les workshops sont adaptés à tout niveau et type d'enseignement. (de la 5e primaire au 3e degré secondaire). !!! Nouveau !!! Où va notre argent ?: un workshop sur l'éducation financière Congo : colonisation/décolonisation : un workshop sur le passé colonial de la Belgique En pratique : - Découvrez les descriptifs de chaque activité sur le site web www.belvue.be, rubrique Education - La réservation des visites et des workshops se fait exclusivement en ligne, à partir du mercredi 17 mai à 10h. N'attendez pas pour réserver, les dates pour les workshops sont limitées ! - Pour le workshop Justice en-jeu, les dates pour certaines villes seront mises en ligne ultérieurement. Restez informés des mises en ligne sur Facebook (www.facebook.com/belvuemuseum) et sur Twitter (@BELvuemuseum).

vendredi 12 mai 2017

  • Rencontres - Que faire avec le Pacte ? - Liège & Bruxelles 1er et 6 juin 2017
    ChanGements pour l'égalité vous invite à 2 rencontres pour s'en parler - Liège - 1er juin 18h à 20h30 JEFAR asbl Quai Mativa, 38 4020 Liège - Bruxelles - 6 juin 18h à 20h30 Maison du livre Rue de Rome, 24 1060 Bruxelles Accueil 17h30 Inscriptions sur http://www.changement-egalite.be/spip.php?article3631

  • Les apéros de l'éducation Différencier, individualiser, expliciter... Comment gérer l'hétérogénéité des élèves ?
    Ces rendez-vous nouveaux rassemblent des acteurs de et autour de l'école pour débattre de questions qui ouvrent notre système scolaire à plus d'égalité. Quatre fois l'an, à l'heure de l'apéro du soir, CGé vous propose une ou plusieurs courtes conférences suivies d'un temps d'échange puis d'un moment convivial où l'on noue des liens et prolonge les discussions ' Pour savourer son quatrième Apéro de l'éducation, CGé vous invite à réfléchir à la différenciation. « Différencier, individualiser, expliciter... Comment gérer l'hétérogénéité des élèves ? » Rien de plus hétérogène qu'une classe d'élèves. Ils sont tous différents, certes, mais par rapport à qui ? Par rapport à quoi ? Autrement dit, par rapport à quelle norme ? Entre individualisation, remédiation et apprentissage collaboratif, comment l'hétérogénéité permet-elle que chaque élève puisse maitriser un socle de savoirs et compétences jugé utile et nécessaire à tous ? S'appuyer sur l'hétérogénéité pour que tous réussissent, utopie ou projet réaliste ? Le 31 mai, CGé vous invite à un nouvel Apéro de l'Education qui questionnera sans tabous la possible gestion de l'hétérogénéité des classes. Deux intervenants : le premier, Pierre Brasselle, nous partagera ses expériences d'enseignant de terrain dans une classe bruxelloise, le second, Benoit Galand nous présentera les conditions qui, à la lumière des dernières recherches, rendraient possible le pari de la différenciation dans le contexte complexe de nos classes. Tous deux nous inviteront à réfléchir sur les démarches permettant que chaque élève soit constamment ou du moins très souvent confronté aux situations didactiques les plus fécondes pour lui (Perrenoud). Le mercredi 31 mai 2017 - de 18h00 à 20h00 « Différencier, individualiser, expliciter... Comment gérer l'hétérogénéité des élèves ? » Avec - Pierre Brasselle ( Enseignant Bruxelles) - Benoit Galand (Professeur UCL) Programme - Accueil : dès 17h30 - Conférence/débat : 18h00 - Apéro au Centre Culturel de Schaerbeek : 20h00 Informations - Le mercredi 31 mai 2017 - de 18h00 à 20h00 - Centre Culturel de Schaerbeek - Rue de Locht 91, 1030 Schaerbeek, Belgique Tel : +32 2 245 27 25 - Tram 92 Arrêt Église Saint-Servais Parking Très difficile dans le quartier ! - PAF : 1 euro symbolique à payer sur place - Inscription obligatoire - Inscription demandée aussi pour le moment convivial dès 20h : Apéro à votre disposition après la conférence à prix démocratiques. Merci de nous prévenir si vous avez un empêchement. Inscriptions: http://www.changement-egalite.be/spip.php?article3615

  • Rencontres Pédagogiques d'été
    Changer, c'est oser confronter ses savoirs et ses idées Pour favoriser des changements dans le monde éducatif, nous mettons à disposition des différents acteurs éducatifs des moyens et des outils pour interroger leurs conceptions et leurs pratiques : Étudiants, enseignants, éducateurs, directeurs, animateurs, formateurs, parents, nous sommes tous concernés.

  • Enquête de satisfaction menée par la Direction de la langue française
    Voici une enquête de satisfaction ayant pour ambition d'établir un bilan des actions à portée pédagogique vers vous, professionnelles et professionnels de la transmission du français, afin de les réorienter si nécessaire voire de vous en proposer d'autres. Votre collaboration nous est précieuse et permettra de répondre à vos besoins. Cette fois, par ce sondage, qui ne vous prendra que dix minutes, un espace d'expression vous est offert, faites-le vôtre. Le sondage: http://www.languefrancaise.cfwb.be/?satisfactiondlf

  • CONCOURS: Partagez le + de votre Erasmus+
    Vous êtes parti(e) en mobilité européenne depuis 1987 et vous souhaitez partager votre enthousiasme et le + de votre expérience ? Envoyez-nous vos témoignages sous forme de texte, de dessin et/ou de vidéo avant le 30 septembre 2017 à communication@aef-europe.be. Ce concours est une initiative de l'AEF-Europe lancée à l'occasion des 30 ans du programme Erasmus+. Il est ouvert à toute personne (étudiants, membres du personnel) ayant participé à la mobilité européenne au cours de la période 1987-2017. Toutes les contributions envoyées seront publiées et diffusées par l'Agence via différents canaux de communication. Seules les contributions en français seront acceptées. Un jury composé de membres de l'Agence désignera le lauréat du concours. Le gagnant sera averti au plus tard début novembre 2017. Attention, ce concours est uniquement ouvert aux Belges francophones ou aux Européens ayant participé à une mobilité en Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • Précisions budget enseignement supérieur
    Afin de répondre aux préoccupations de l'ensemble des institutions (Universités, Hautes Écoles, Écoles supérieures des Arts) qui, depuis la mise en œuvre du Décret Paysage, sollicitent une aide pour leur permettre d'entrer pleinement dans la philosophie du nouveau décret, un budget d'un peu moins de 2 millions d'euros sera dégagé cette année. Ce montant, qui passera à environ 5 millions et demi en 2018, a pour objectif de permettre aux institutions de renforcer leurs équipes administratives, notamment pour améliorer le suivi administratif des parcours académiques des étudiants. Ceux-ci bénéficient en effet d'une plus grande souplesse dans l'organisation de leurs programmes d'études, une opportunité qui représente cependant un suivi plus complexe à mettre en œuvre par les institutions. Selon le Ministre Marcourt « cette décision s'inscrit en cohérence avec les efforts entrepris depuis le début de la législature, qui visent à mettre en œuvre la nouvelle organisation des études académiques. En 2016, tout d'abord, avec le concourt de l'ARES, le projet informatique de grande ampleur « ePaysage » a été initié afin mettre à la disposition des institutions un outil de suivi et de gestion des parcours académiques. La nouvelle mesure décidée par le Gouvernement aujourd'hui permettra désormais de donner des moyens humains supplémentaires aux institutions pour améliorer le suivi qu'elles peuvent offrir aux étudiants. » Il s'agit donc d'une mesure qui bénéficiera tant aux institutions qu'aux étudiants. Une autre mesure décidée par le Gouvernement concerne la préparation de la réforme de la formation initiale des enseignants, pour laquelle du personnel sera également mis à la disposition des institutions afin de préparer la mise en œuvre concrète de la nouvelle formation, comme la préparation des grilles horaires. Enfin, à la suite des négociations sectorielles et à la demande des syndicats, un budget sera également dégagé pour initier une politique de remplacement des départs du personnel académique en congé de maternité. Et le Ministre de conclure : « Après le refinancement décidé en 2016, qui représente 107 millions d'euros sur l'ensemble de cette législature, ces nouvelles mesures représentent une nouvelle preuve de l'attention toute particulière de ce Gouvernement pour l'Enseignement supérieur, et du soutien qualitatif qu'il entend lui apporter au-delà d'un renforcement structurel de son financement. »

jeudi 11 mai 2017

  • Second Appel à candidatures 2017 - AC101
    L'Appel est ouvert à tout organisme public ou privé actif dans le champ de l'éducation et de la formation, aux écoles et aux coordinateurs de consortiums nationaux rassemblant plusieurs écoles.

mercredi 10 mai 2017

  • Concours "Quartz de la chanson"
    Le concours propose aux classes des 2ème et 3ème degrés de l'enseignement secondaire d'explorer l'univers musical, en en particulier celui de la chanson d'expression française. Il s'agit non seulement de leur faire mieux connaître les auteurs et interprètes, de notre Communauté en particulier, en leur permettant d'élire leur favori parmi une présélection de 5 artistes et de 3 titres par artistes, mais aussi de susciter leur créativité. Ainsi, outre la remise du Prix « Quartz de la chanson » à l'artiste-interprète lauréat, un Prix « Quartz pochette » est décerné au meilleur projet de pochette de disque créé par une classe et un Prix « Quartz pédagogique » est décerné à un enseignant pour une exploitation originale de sa participation au concours avec sa classe. L'accompagnement pédagogique du concours aborde les secteurs de la création musicale, de la production et de la diffusion, les problématiques liées aux droits d'auteurs, etc., via notamment la venue en classe de professionnels du secteur et la mise à disposition des enseignants d'outils pédagogiques spécifiques. La période d'inscriptions pour l'année scolaire 2017-2018 est ouverte. Contacts et informations Courriel : sandra.preudhomme@cfwb.be Tél. : 02/413.22.01

  • Concours "Journalistes en herbe"
    La Cellule Culture-Enseignement du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles lance la dixième édition de son concours de journaux (presse écrite) à destination des classes de 6e primaire, 1ère, 2e et 6e secondaire, tous types réseaux d'enseignement confondus. Il s'agit de donner la parole aux élèves, d'éveiller leur esprit critique, de réaliser un projet éducatif mettant à l'épreuve leur créativité, leur capacité de réflexion et d'analyse, leur capacité d'écriture, leur curiosité, etc. Chaque classe participante bénéficie de deux ateliers animés par un journaliste professionnel, ainsi que d'un « kit pédagogique » comprenant notamment un dossier pour les enseignants et divers outils et fiches pour les élèves. La période d'inscription pour l'année scolaire 2017-2018 est ouverte. Courriel : sandra.preudhomme@cfwb.be - Tél. : 02/413.22.01

  • Les Indicateurs de l'enseignement 2016

mardi 9 mai 2017

  • Passer le TOSS : une obligation pour accéder aux études de vétérinaire
    Dès l'année académique 2017-2018, avoir passé le test d'orientation du secteur de la santé sera obligatoire pour pouvoir s'inscrire aux études de premier cycle en sciences vétérinaires. Fournir l'attestation de participation effective au test lors de l'inscription compte en effet parmi les conditions d'accès aux études visées. Concrètement et de manière générale, l'obligation s'applique à toute personne qui souhaite s'inscrire pour la première fois au bachelier en sciences vétérinaires dans l'une des 4 universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui organisent ces études: ULg, UCL, ULB et UNamur. Les candidats aux études en médecine et dentisterie, qui devaient jusqu'ici passer le TOSS, sont désormais soumis à l'obligation de passer et de réussir l'examen d'entrée. Le TOSS fait partie d'un dispositif plus global d'accompagnement des étudiants. Son objectif consiste à leur permettre d'évaluer leur maitrise des prérequis aux études envisagées et, s'ils le souhaitent, de bénéficier d'activités de remise à niveau pour augmenter leurs chances de réussite. Le test peut être passé le mercredi 5 juillet et/ou le mercredi 6 septembre dans l'une des 4 universités concernées. Les inscriptions au test se font exclusivement en ligne. Elles sont ouvertes, pour le test de juillet, entre ce vendredi 5 mai et le vendredi 23 juin 2017. Les frais de participation au test s'élèvent à 30 euros, payables uniquement en ligne par carte de crédit (Visa ou MasterCard) ou carte Bancontact/Mistercash et remboursables à toute personne ayant participé de manière effective au test, sur simple demande à introduire également en ligne dans les trois mois après le test. Toutes les informations utiles (y compris l'accès aux inscriptions), de même que des questionnaires d'entrainement, sont disponibles sur le site web de l'ARES à l'adresse ci-dessous

vendredi 5 mai 2017

  • Semaine de la Créativité
    L’innovation et la créativité sont des thèmes particulièrement importants, qui seront mis à l’honneur lors de cette semaine à travers 4 volets différents : l’éducation, la citoyenneté, l’entrepreneuriat, le courant Makers. Le lundi 22 mai, la journée « Education » permettra aux enseignants de vivre plusieurs ateliers (créativité et éducation, neurosciences, classes inversées, pédagogie active, rencontre avec les réalisatrices du film « Une idée folle »), diverses expérimentations et de participer à la conférences de Todd Lubart, professeur en psychologie différentielle à l’Université René Descartes, auteur de nombreux travaux sur la créativité. Pour s’inscrire, rien de plus simple : visitez le site web: www.sdlcw.be et réservez gratuitement vos places.

jeudi 4 mai 2017

  • Séance d'information - Programme "L'Europe pour les citoyens" 2014-2020 - 8 juin à Liège
    Rejoignez-nous pour découvrir les possibilités de financement qui sont offertes par le programme dont les objectifs sont : - contribuer à faire connaître l'UE, son histoire et sa diversité; - promouvoir la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l'UE. Le programme soutient les quatre actions suivantes: mémoire européenne, jumelage de villes, réseaux de villes et projets de la société civile. Quand? Le jeudi 8 juin 2017 de 10 à 12h (accueil 9h45). Networking lunch de 12 à 13h. Où? Palais provincial, Place Saint-Lambert, 18A à 4000 Liège. Participation gratuite mais inscription obligatoire : emilie.tondreau@cfwb.be (pour le 5 juin au plus tard) Une initiative du Point de contact « Europe pour les citoyens » de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en collaboration avec Europe Direct - Province de Liège.

  • Des formations eTwinning en ligne et en Europe
    Formations en ligne : Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Rejoignez-nous virtuellement pour de courts rendez-vous eTwinning en français : -le 22 mai, de 17h à 18h, Débuter dans eTwinning. INSCRIPTION: http://bit.ly/2qznk9v -le 25 mai, de 17h à 18h, Trouver des partenaires et enregistrer un projet eTwinning. INSCRIPTION: http://bit.ly/2p0U1LU -le 29 mai, de 17h à 18h, Se former en continu avec eTwinning. INSCRIPTION: http://bit.ly/2qob1Ar Formations en Europe - Inscriptions avant le 30 juin: (frais de déplacements remboursés, hébergement pris en charge pour toute la durée du séminaire) INSCRIPTION: http://bit.ly/2msU9Hc Improving the quality of communication and cooperation through eTwinning 30 août au 2 septembre pour enseignants du secondaire et du primaire Bulgarie, Sofia Thematic Conference on Computational Thinking 29 septembre au 1 octobre pour personnel éducatif du primaire et secondaire Grèce, Athènes eTwinning pour des projets d'échanges multilingues 6-8 octobre séminaire en anglais et allemand pour enseignants du secondaire en langues Luxembourg Entrepreneurship 5-8 octobre pour enseignants du secondaire technique et professionnel débutants dans eTwinning Pologne School Inclusion 5-7 octobre pour enseignant du fondamental débutants dans eTwinning. Slovaquie, Bratislava eSafety and Netiquette, Web 2.0 Tools and eTwinning Collaboration 20-22 octobre pour enseignants du secondaire inférieur Tunisie, Tunis

  • La Direction de l'Organisation des jurys recrute 4 Chargé(e)s de Mission, examinateur(trice)s
    L’Enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles doit relever des défis majeurs.  L'enjeu est de taille car la société de demain reposera sur ce que nous bâtissons aujourd'hui, jour après jour, avec les enfants, les étudiants, les apprenants, les enseignants et tout le personnel de l'enseignement. En rejoignant la Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire (DGEO) et en y apportant votre expérience de terrain, vous participerez à gagner ce pari pour l’avenir ! Au sein de cette Direction générale, Une nouvelle direction de l’organisation des jurys se met en place. Le Jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles représente une filière alternative d’épreuves permettant d’obtenir un diplôme en dehors des voies traditionnelles de l’enseignement dispensé dans les établissements de plein exercice. Votre fonction de Chargé de Mission - examinateur(trice) : En tant que Chargé(e) de Mission - examinateur(trice), vous assurerez les missions suivantes : Tenir les examens dans la (les) matière(s) concernée(s) pour l’ensemble des jurys organisés où cette (ces) matière(s) est (sont) requise(s) ; A la demande de la hiérarchie, apporter toute aide administrative, utile au bon fonctionnement de la Direction de l’organisation des jurys ; Participer à la demande d’établissements concernés, à des conseils d'intégration créés dans chaque établissement d'enseignement secondaire organisant un Dispositif d'accueil et de scolarisation des élèves primo-arrivants ; A la demande de la hiérarchie, réaliser toute autre activité nécessaire à la création et au développement de la Direction des jurys de l’Enseignement secondaire ordinaire.   Plus d’infos sur les fonctions :  DGEO 024 examinateur(trice) Anglais – néerlandais / : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6381 DGEO 025 examinateur(trice) Sciences : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6386  DGEO 026 examinateur(trice) Anglais – néerlandais : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6387 DGEO 027 examinateur(trice) Histoire - géographie) : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6388   Votre profil idéal : Vous devez être nommé(e) à titre définitif à temps plein dans l'enseignement. Vous êtes en possession d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type long (Master/ licence). Il est également requis d’être agrégé de l’Enseignement secondaire supérieur (AESS). Une expérience professionnelle probante de trois ans au moins dans le secteur de l’enseignement secondaire obligatoire est un atout. Vous avez une connaissance de base des textes légaux et réglementaires en rapport avec la fonction, Vous êtes bon communicateur, tant par écrit qu’oralement, Vous êtes rigoureux, pragmatique, fiable et orienté résultats, Vous avez le sens de l’organisation et vous êtes capable de résister au stress, Vous avez de bonnes aptitudes relationnelles.   Nous offrons : Une fonction passionnante et variée, Un détachement pédagogique, sur base annuelle renouvelable, dans une fonction vacante, Assorti d’autres avantages (titres-repas - mess, activités sport et culture et assurance hospitalisation à tarif avantageux, gratuité des transports en commun (domicile – lieu de travail),…), Une prime mensuelle brute de 86,76 €, Une formation et un coaching continu, Dans le centre de Bruxelles avec un accès aisé par les transports en commun, Des horaires flexibles et minimum 27 jours de congé / an), Le poste est vacant dès le 1er juillet 2017.   Intéressé(e) ? Si vous êtes prêt(e) à relever avec nous de nouveaux challenges, cette fonction est faite pour vous ! Pour postuler, suivez les consignes expliquées en fin de circulaire ministérielle : DGEO 024 – examinateur anglais - néerlandais : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6381 DGEO 025 – examinateur sciences : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6386  DGEO 026 – examinateur anglais - néerlandais : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6387 DGEO 027 – examinateur histoire – géographie : http://www.enseignement.be/index.php?page=26823&do_id=6388  

mercredi 3 mai 2017

  • Conférence et remise des Labels européens des langues
    Le Label européen des langues est une initiative de la Commission européenne et est co-organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le FOREM, Bruxelles-Formation, l'AEF-Europe et Epale afin de valoriser et d'encourager des initiatives innovantes dans l'enseignement et l'apprentissage des langues. Il récompense les nouvelles approches dans le domaine de l'enseignement des langues, participe à leur notoriété et favorise ainsi les bonnes pratiques. En soutenant les initiatives innovantes à l'échelle locale et nationale, le Label cherche à améliorer la qualité de l'enseignement linguistique en Europe. Infos : 10 mai 2017 au BIP - Place Royale, 11 - 1000 Bruxelles, de 10h 30 (accueil) à 15h15 (verre de l'amitié) Inscription gratuite mais obligatoire (places limitées): http://lnk.fr/InscriptionLabeldesLangues

  • Nominations en vue dans l'Enseignement de promotion sociale
    Cette situation va désormais évoluer puisque, sur proposition de la Ministre de tutelle, Isabelle Simonis, un projet d'arrêté visant à organiser lesdits brevets et formations pour accéder à ces nominations à titre définitif vient d'être approuvé par le gouvernement. « Cet arrêté va concrètement permettre à plus de 80 personnes travaillant dans l'Enseignement de promotion sociale d'être nommées à titre définitif avec une revalorisation salariale dans certains cas de figure », précise la Ministre. Ce nouveau texte législatif s'inscrit dans la lignée du Décret portant diverses mesures dans l'enseignement de promotion sociale porté par la Ministre et adopté en février dernier par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

mardi 2 mai 2017

  • Cinéma Parents Non Admis le 3 juin 2017 à Namur
    Cinéma Parents non admis, ce sont quatre séances de cinéma exclusivement dédiées aux enfants qui aiment le cinéma et les émotions fortes ! Christophe Challe et Vincent Pagé accompagnent les jeunes spectateurs dans l'univers magique du 7ème art. Ils abordent, de manière ludique et interactive, les thèmes évoqués dans les longs et courts métrages. Un façon originale d'aiguiser l'esprit critique des enfants tout en leur faisant découvrir des univers inconnus. LE FEUILLET Avant chaque séance, les enfants reçoivent par la poste un feuillet didactique sur le film programmé pour éveiller leur curiosité et ouvrir leur imaginaire cinématographique. Merci à la section infographie animation/illustration de la HEAJ / Haute Ecole Albert Jacquard pour les illustrations réalisées pour chaque film. Illustrations qui sont exposées lors des séances et que vous pouvez retrouver ici quelques jours après : http://cinemaparentsnonadmis.tumblr.com LES SÉANCES EN PRATIQUE Date : 3 juin 2017 Lieu : Abattoirs de Bomel - Centre Culturel de Namur, entrée via la rue Piret Pauchet Heure : Début des séances à 10h, accueil dès 9h30 (durée de +- 2h) Tarif : 5euros la séance Public : Enfants de 6 à 12 ans RÉSERVATIONS ET RENSEIGNEMENTS Sophie Verhoest - 0496 89 49 08 - sophie@fiff.be Arielle Harcq - arielleharcq@centrecultureldenamur.be - 0473 27 64 81 Vous pouvez acheter votre ticket Le jour de la séance, sur place, aux Abattoirs de Bomel, Traverse des Muses 18 - 5000 Namur / 081 250 503 ou via la billetterie du Théâtre de Namur, Place du Théâtre 2 ### 5000 Namur / 081 226 026 Les séances sont accessibles aux sourds et malentendants grâce à la présence d'un animateur/interprète en langue des signes. Une collaboration du FIFF Namur, du Centre culturel de Namur, du Théâtre de Namur et de la HEAJ.

vendredi 28 avril 2017

  • « Décolâge ! » - demi-journée de partage de pratiques le 17 mai
    Le mercredi 17 mai de 14.00 h à 18.00 h Centre d'Autoformation et de Formation continuée La Neuville, 1 à 4500 TIHANGE. Inscriptions sur le site de l'IFC en suivant le lien : www.ifc.cfwb.be Code formation : 704001602

  • Inami : Jean-Claude Marcourt prend acte d'une avancée insuffisante
    S'il estime qu'il était temps qu'une réponse positive soit enfin apportée aux étudiants de dernière année, il conteste la volonté réaffirmée du Fédéral d'appliquer un lissage négatif alors que l'absence de quotas pour les années 2021 et 2022 devrait aboutir à l'abandon pur et simple du lissage. Comment, en effet, concevoir un mécanisme de lissage dès lors que les quotas ont été écartés, ou sont tout simplement inexistants ? En d'autres mots, comment calculer un hypothétique surplus à partir de rien ? Pour Jean-Claude Marcourt, c'est d'autant moins compréhensible que « tous les indicateurs sont au rouge, que les pénuries de praticiens se font ressentir et que nous importons des médecins diplômés de l'étranger pour précisément répondre à ces pénuries ». Et d'ajouter : « Comment ne pas y voir une volonté de discriminer les francophones ? ». Même si le Fédéral a divisé par deux ses propres estimations du surplus, des questions restent sans réponse quant à la légitimité même du lissage. Le Ministre de l'Enseignement supérieur rappelle : « nous avons contesté et développé un argumentaire pour démontrer l'absurdité du contingentement et les erreurs d'appréciation. La proposition initiale du Gouvernement fédéral prévoyait un lissage du surplus dès l'année 2018. Il débutera au plus tôt en 2024. C'est donc un premier retour à la raison, mais nous continuerons à contester l'opportunité même d'un lissage qui ne peut être que préjudiciable à la qualité des soins offerts à notre population». La délivrance des attestations pour 2017 était attendue de longue date par les étudiants et leurs familles : « Il était temps » dit le Ministre Marcourt qui regrette une nouvelle fois que le Gouvernement fédéral n'ait pas respecté sa part de l'accord qui prévoyait que, moyennant l'instauration d'un examen d'entrée, une attestation serait délivrée à chaque étudiant inscrit dans le cursus. « L'examen est une réalité. Nous avons fait notre part du chemin, comme cela avait été convenu et, en dépit de cela, le Gouvernement fédéral fait le choix de laisser traîner une épée de Damoclès au-dessus de la tête des étudiants ; c'est un jeu malsain qui est mené et qui consiste, de facto, à opposer les jeunes qui veulent entrer dans le cursus à ceux qui y sont déjà ».

Filtre

Tous les articles syndiqués